Securities Law & Instruments

Headnote

Mutual Reliance Review System for Exemptive Relief Applications - Issuer has onlyone security holder - issuer deemed to have ceased being a reporting issuer.

Applicable Ontario Statutory Provisions

Securities Act, R.S.O. 1990, c.S.5, as am. s. 83.

IN THE MATTER OF THE SECURITIES LEGISLATIONOF BRITISH COLUMBIA, ALBERTA, SASKATCHEWAN,ONTARIO, QUÉBEC, NOVA SCOTIA AND NEWFOUNDLAND

AND

IN THE MATTER OF THE
MUTUAL RELIANCE REVIEW SYSTEM FOR EXEMPTIVE RELIEF APPLICATIONS


AND

IN THE MATTER OF
SMURFIT-STONE CONTAINER CANADA INC.


MRRS DECISION DOCUMENT


WHEREAS the local securities regulatory authority or regulator (the "DecisionMakers") in each of British Columbia, Alberta, Saskatchewan, Ontario, Quebec, NovaScotia and Newfoundland (the "Jurisdictions") has received an application fromSmurfit-Stone Container Canada Inc. ("SSCC Canada") for a decision under thesecurities legislation of the Jurisdictions (the "Legislation") that SSCC Canada bedeemed to have ceased to be a reporting issuer or equivalent thereof under theLegislation;

AND WHEREAS under the Mutual Reliance Review System for Exemptive ReliefApplications (the "System"), the Commission des valeurs mobilières du Québec is theprincipal regulator for this application;

AND WHEREAS SSCC Canada has represented to the Decision Makers that:

1. SSCC Canada is a reporting issuer, or the equivalent thereof, under theLegislation.

2. SSCC Canada's head office is located in Montreal, Québec.

3. Prior to May 31, 2000, St. Laurent Paperboard Inc. ("St. Laurent") was acorporation existing under the laws of Canada and a reporting issuer, or theequivalent thereof, under the Legislation. St. Laurent's authorized capitalconsisted in an unlimited number of Common Shares and Class A PreferredShares. As of May 31, 2000, there were 50,024,308 Common Shares of St.Laurent issued and outstanding and no Class A Preferred Shares were issuedand outstanding.

4. A statutory arrangement between St. Laurent and Smurfit-Stone ContainerCorporation ("SSCC") was completed on May 31, 2000 pursuant to whichSSCC, through one of its indirect wholly-owned subsidiaries, acquired all of theissued and outstanding Common Shares of St. Laurent, St. Laurent thereforebecoming an indirect wholly-owned subsidiary of SSCC.

5. On May 31, 2000 and June 1, 2000, St. Laurent was amalgamated through aseries of amalgamations involving other subsidiaries of SSCC. The corporationresulting from these amalgamations is SSCC Canada, which is an indirectwholly-owned subsidiary of SSCC.

6. SSCC Canada's authorized capital consists of an unlimited number of Class A,Class B, Class C, Class D, and Class E Shares. As of July 5, 2000, there were100 Class A Shares and 83,234 Class C Shares of SSCC Canada issued andoutstanding.

7. Stone Container Corporation, a direct wholly-owned subsidiary of SSCC, is theholder of 100 Class A Shares of SSCC Canada. Stone Container FinanceCompany of Canada, a direct wholly-owned subsidiary of Stone ContainerCorporation, is the holder of 83,234 Class C shares of SSCC Canada.

8. SSCC Canada does not have any securities issued and outstanding other thanClass A Shares and Class C Shares.

9. SSCC Canada has fewer than fifteen (15) security holders.

10. SSCC Canada no longer has any of its securities listed on any exchange inCanada and does not intend to seek public financing by way of an issue ofsecurities. The delisting application of St. Laurent Common Shares has beencompleted.

11. SSCC Canada is a private company, or the equivalent thereof, within themeaning of the Legislation.

12. SSCC Canada is not in default of any of its obligations under the Legislation.

AND WHEREAS under the System this MRRS Decision Document evidencesthe decision of each Decision Maker (collectively the "Decision");

AND WHEREAS each of the Decision Makers is satisfied that the test containedin the Legislation that provides the Decision Maker with the Jurisdiction to make theDecision has been met;

THE DECISION of the Decision Makers under the Legislation is that SSCCCanada is deemed to have ceased to be a reporting issuer or the equivalent thereofunder the Legislation.

DATED at Montréal, Québec, this 21 day of August, 2000.

Le chef du service de l'information financière,

(s) Michel Vadnais

AFFAIRE INTÉRESSANTLA LÉGISLATION EN VALEURS MOBILIÈRESDE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE, DE L'ALBERTA,DE LA SASKATCHEWAN, DE L'ONTARIO, DU QUÉBEC,DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE ET DE TERRE-NEUVE

ET

LE RÉGIME D'EXAMEN CONCERTÉ DES DEMANDES DE DISPENSE

ET

EMBALLAGES SMURFIT-STONE CANADA INC.

DOCUMENT DE DÉCISION DU REC

 

CONSIDÉRANT QUE l'autorité locale en valeurs mobilières ou l'agentresponsable (le «décideur») respectif de la Colombie- Britannique, de l'Alberta, de laSaskatchewan, de l'Ontario, du Québec, de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve (les«territoires») a reçu une demande de  Emballages Smurfit-Stone Canada Inc. (SSCCCanada) pour une décision, en vertu de la législation en valeurs mobilières desterritoires (la «législation»), selon laquelle SSCC Canada soit réputée avoir cesséd'être un émetteur assujetti ou l'équivalent en vertu de la législation;

CONSIDÉRANT QUE, selon le Régime d'examen concerté des demandes dedispense (le «régime»), la Commission des valeurs mobilières du Québec est l'autoritéprincipale pour la présente demande;

CONSIDÉRANT QUE, SSCC Canada a déclaré aux décideurs ce qui suit:

1. SSCC Canada est un émetteur assujetti, ou l'équivalent en vertu de lalégislation.

2. Le siège social de SSCC Canada est situé à Montréal, dans la Province deQuébec.

3. Avant le 31 mai 2000, Cartons St. Laurent Inc. («St. Laurent») était une sociétérégie par les lois du Canada et était un émetteur assujetti ou l'équivalent envertu de la législation. Le capital autorisé de St. Laurent consistait en unnombre illimité d'actions ordinaires et d'actions privilégiées de catégorie A. Endate du 31 mai 2000, il y avait 50 024 308 actions ordinaires de St. Laurentémises et en circulation et aucune action privilégiée de catégorie A n'était émiseet en circulation.

4. Un arrangement statutaire intervenu entre St. Laurent et Smurft-Stone ContainerCorporation (SSCC) fut complété en date du 31 mai 2000. Selon les termes decet arrangement, SSCC, par l'entremise d'une de ses filiales en propriétéexclusive indirecte, a acquis la totalité des actions ordinaires émises et encirculation de St. Laurent, celle-ci devenant ainsi une filiale en propriétéexclusive indirecte de SSCC.

5. Le 31 mai 2000 et le 1er juin 2000, une série de fusions impliquant St. Laurentet d'autres filiales de SSCC fut réalisée. La société résultant de ces fusions estSSCC Canada, laquelle est une filiale en propriété exclusive indirecte de SSCC.

6. Le capital autorisé de SSCC Canada consiste en un nombre illimité d'actionsde catégories A, B, C, D et E. En date du 5 juillet 2000, il y avait 100 actions decatégorie A et 83 234 actions de catégorie C de SSCC Canada émises et encirculation.

7. Stone Container Corporation, une filiale en propriété exclusive directe deSSCC, est le porteur des 100 actions de catégorie A de SSCC Canada. StoneContainer Finance Company of Canada, une filiale en propriété exclusivedirecte de Stone Container Corporation, est le porteur des 83 234 actions decatégorie C de SSCC Canada.

8. SSCC Canada n'a pas de d'autres titres émis et en circulation autres que lesactions de catégorie A et les actions de catégorie C.

9. SSCC Canada compte moins de quinze (15) porteurs de titres.

10. SSCC Canada n'a plus aucun titre inscrit à une bourse au Canada et n'a pasl'intention de faire appel public à l'épargne au moyen d'une émission de titres.La procédure pour retirer l'inscription à la cote des actions ordinaires de St.Laurent a été complétée.

11. SSCC Canada est une société fermée, ou l'équivalent, au sens de la législation.

12. SSCC Canada n'est pas en défaut de ses obligations en vertu de la législation.

CONSIDÉRANT QUE, selon le régime, le présent document de décisionconfirme la décision de chaque décideur (collectivement, la «décision»);

ET CONSIDÉRANT QUE chacun des décideurs est d'avis que les critèresprévus dans la législation qui lui accordent le pouvoir discrétionnaire ont été respectés;

LA DÉCISION des décideurs en vertu de la législation est que SSCC Canadasoit réputée avoir cessé d'être un émetteur assujetti ou l'équivalent en vertu de lalégislation.

FAIT à Montréal (Québec), le 21 août 2000.

Le chef du service de l'information financière,

(s) Michel Vadnais