Nouvelles et événements

Communiqué



Ontario
Securities
Commission


Floor 22 - 20 Queen Street West
Toronto, Ontario
M5H 3S8
Commission des
valeurs mobilières
de l'Ontario
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

January 24, 2019


Le récidiviste Wesley Weber plaide coupable d’avoir enfreint la Loi sur les valeurs mobilières

TORONTO – La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) a annoncé aujourd’hui, le 21 janvier 2019, que Wesley Weber de Toronto, en Ontario, a plaidé coupable d’avoir effectué des opérations sur valeurs mobilières alors qu’il faisait l’objet d’une ordonnance d’interdiction d’opérations de la CVMO datée du 26 octobre 2011. M. Weber a plaidé coupable devant la juge McLeod de la Cour de justice de l’Ontario de l’ancien hôtel de ville, au 60, rue Queen Ouest, à Toronto (Ontario).

M. Weber a enfreint l’ordonnance d’interdiction de la CVMO par sa participation importante au sein d’Incryptex Ltd., une entreprise en démarrage qui tente d’agir à titre d’établissement de change de devises entre les devises numériques et traditionnelles.

En utilisant le pseudonyme « Wesley Kam », il a accepté des fonds pour investissement dans Incryptex et a entrepris l’inscription de l’entreprise à une bourse publique en s’arrangeant pour que les actions d’Incryptex soient émises. Il a également supervisé la création de présentations visant à solliciter des investissements dans Incryptex de la part des investisseurs ontariens.

Les activités de M. Weber au sein d’Incryptex enfreignaient clairement l’ordonnance de 2011, qui est encore en vigueur.

En 2011, après que M. Weber a enfreint la Loi sur les valeurs mobilières de l’Ontario alors qu’il travaillait pour Goldbridge Financial Inc., la CVMO l’a interdit d’effectuer, de manière directe ou indirecte, des opérations sur les valeurs mobilières (sous réserve de certaines dispenses) pendant 15 ans. M. Weber fait toujours l’objet de cette interdiction.

Le personnel de l’Équipe mixte de lutte contre les infractions graves (EMLIG) était responsable de l’enquête et du plaidoyer dans cette affaire. M. Weber comparaîtra à l’ancien hôtel de ville le 25 mars 2019 afin de fixer la date de détermination de la peine devant la juge McLeod.

À ce jour, l’EMLIG a poursuivi 43 affaires portant sur 61 accusés.

L’EMLIG a été créée par la CVMO pour renforcer le partenariat entre la CVMO, le Programme de criminalité financière de la Gendarmerie royale du Canada et la Direction de la lutte contre l’escroquerie de la Police provinciale de l’Ontario. Elle a pour principal objectif de protéger les investisseurs et d’augmenter la confiance envers les marchés financiers canadiens en faisant appliquer la loi avec efficacité. Elle atteint son objectif grâce à des enquêtes conjointes sur les violations graves de la loi et à l’application des dispositions de la Loi sur les valeurs mobilières ou du Code criminel.

Le partenariat de la CVMO avec les organismes d’application de la loi permet que des accusations criminelles soient déposées par les membres de l’EMLIG, qui comprennent des agents de police détachés auprès de la CVMO. Les accusations portées en vertu du Code criminel font l’objet de poursuites par le ministère du Procureur général.

La CVMO a pour mandat de protéger les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières ou frauduleuses, de favoriser des marchés financiers justes et efficaces et la confiance à l’égard de ces marchés ainsi que de contribuer à la stabilité du système financier et à la réduction du risque systémique. Nous invitons les investisseurs à vérifier l’inscription de toute personne ou société offrant des occasions de placement et à consulter le matériel d’information de la CVMO à l’intention des investisseurs accessible à l’adresse http://www.osc.gov.on.ca.


-30-


Renseignements, médias: media_inquiries@osc.gov.on.ca    

Suivez-nous sur Twitter: cvmo_nouvelles

Renseignements, investisseurs:     InfoCentre de la CVMO
416-593-8314
1-877-785-1555 (sans frais)