Nouvelles et événements

Communiqué


Ontario
Securities
Commission


Floor 22 - 20 Queen Street West
Toronto, Ontario
M5H 3S8
Commission des
valeurs mobilières
de l'Ontario
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Le 29 juillet 2019
 

Le Groupe consultatif des investisseurs de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario publie les résultats du sondage portant sur la quantité de conseils que reçoivent les investisseurs

TORONTO - Le Groupe consultatif des investisseurs (GCI) de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) a publié aujourd’hui Une mesure des conseils : Combien les investisseurs de petits et moyens portefeuilles en reçoivent-ils? Ce sondage mené auprès de 3 000 Canadiens vise à mettre en lumière la nature, la portée et l’étendue des conseils de placement que reçoivent actuellement les investisseurs des petits marchés et des marchés de masse de la part de leurs conseillers en placement.

Même si la plupart des investisseurs qui consultent un conseiller obtiennent des renseignements sur d’importants sujets de placement, les résultats du sondage indiquent que, dans plusieurs cas, les concepts de planification financière de base ne sont pas abordés dans les conseils donnés. Par exemple, près d’un tiers des gens ayant répondu au sondage ne pouvaient affirmer que leur conseiller leur avait déjà parlé de concepts comme la planification pour la retraite, pour l’éducation ou pour l’achat d’une maison. Plus de la moitié ont signalé n’avoir reçu que de rares et brèves communications, ou aucune communication, de la part de leur conseiller au cours de la dernière année.

Les résultats du sondage soulèvent d’importantes questions à savoir si les investisseurs des petits marchés et des marchés de masse ont réellement accès à des conseils assez détaillés et en temps opportun pour bien répondre à leurs besoins, même s’ils payent pour ce service - souvent par l’intermédiaire de régimes d’indemnisation intégrés, comme les commissions de suivi, qui, il a été démontré, créent des conflits d’intérêts nuisibles.

Le GCI espère que les données de ce sondage aideront les décideurs politiques à évaluer les répercussions découlant de l’interdiction d’utiliser les commissions de suivi. « Nous voulions connaître la quantité de conseils que les investisseurs des petits marchés et des marchés de masse reçoivent réellement », affirme le président, Neil Gross, « afin que nous puissions mieux comprendre ce qui est véritablement à risque si, comme il est parfois affirmé, une interdiction peut faire en sorte que ces investisseurs perdent accès aux conseils qu’ils reçoivent en ce moment. »

Principales constatations  

  • 43 % des investisseurs conseillés ne considéraient pas que leur conseiller leur avait fourni des conseils instructifs au sujet de concepts financiers.
  • 31 % ne pouvaient affirmer que leur conseiller leur avait parlé de planification aux fins d’objectifs financiers comme la retraite, l’éducation ou l’achat d’une maison.
  • Seule une petite minorité d’entre eux ont signalé avoir reçu des conseils sur l’établissement d’un budget, la gestion des dettes, la planification fiscale et successorale, ou la planification pour les besoins futurs d’un membre de la famille.
  • 60 % des investisseurs des marchés de masse et 75 % des investisseurs avec de petits portefeuilles ont signalé que leur conseiller avait communiqué avec eux « seulement une ou deux fois » ou pas du tout au cours de la dernière année.
  • Près de la moitié (49 %) des investisseurs des marchés de masse ont dit que leur conseiller avait passé moins d’une heure, au total, à communiquer avec eux au cours de la dernière année ou qu’il n’avait pas communiqué du tout. Deux tiers (68 %) des petits investisseurs et 44 % des investisseurs fortunés ont dit la même chose.
 

Au sujet du Groupe consultatif des investisseurs
Le GCI offre des conseils et des commentaires sur les propositions de règles, de politiques et d’initiatives de protection des investisseurs, tout en examinant l’opinion de nombreux investisseurs recueillie lors de consultations avec ceux-ci et les organisations qui les représentent.

Le GCI est composé de neuf membres nommés par le président de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario à la suite d’un processus public de candidature et selon les recommandations d’un comité de sélection comptant deux commissionnaires et un vice-président. Les membres du GCI sont nommés pour des mandats allant jusqu’à deux ans, avec la possibilité d’une reconduction pour un mandat supplémentaire.

 

-30-

 
Renseignements, médias: media_inquiries@osc.gov.on.ca    
 
Suivez-nous sur Twitter: cvmo_nouvelles
 
Renseignements, investisseurs:     InfoCentre de la CVMO
416-593-8314
1-877-785-1555 (sans frais)