Nouvelles et événements


competition bureau canada


Communiqué
Pour diffusion immédiate

 



Soyez sur vos gardes : détectez les placements frauduleux
Le Bureau de la concurrence et la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) aident les Canadiens à détecter et à éviter les placements frauduleux

Le 14 mars 2017 – OTTAWA (Ontario) / TORONTO (Ontario)

Pendant le Mois de la prévention de la fraude et tout au long de l’année, tous les investisseurs – même les plus avisés – doivent se méfier des placements qui sont trop beaux pour être vrais.

Les pratiques frauduleuses de placement visent à tromper les investisseurs et les entreprises en les encourageant à investir sur la base de faux renseignements. En plus de nuire à vos finances, ce type de fraude peut miner vos relations, votre qualité de vie et votre santé mentale, physique et affective.

Voici quatre signes qu’un placement est potentiellement frauduleux :

On vous promet un rendement très élevé, à risque nul ou très faible

En général, les placements risqués offrent un rendement potentiel plus élevé que les placements à faible risque, un lien qu’on appelle le rapport risque-rendement. Lorsqu’on achète les actions d’une société, aucun rendement n’est garanti. Le risque de perdre le capital investi s’accroît avec le rendement envisagé. Bref, méfiez-vous si on vous promet un rendement élevé à faible risque.

On vous donne un tuyau ou des renseignements privilégiés

Ceux qui vous promettent un « tuyau » ou des renseignements privilégiés n’ont probablement pas votre intérêt à cœur. Demandez-vous quels avantages ils ont à tirer des conseils qu’ils vous donnent. Un conseil trompeur pourrait vous faire perdre beaucoup d’argent. N’oubliez pas qu’il est illégal de se servir de renseignements privilégiés provenant des initiés d’une société cotée en bourse.

Vous sentez qu’on vous met de la pression

Les fraudeurs misent souvent sur des tactiques de vente sous pression pour obtenir rapidement votre argent et passer à leurs prochaines victimes. Il n’est pas dans votre intérêt de prendre une décision sous pression ou dans un délai limité. Les fraudeurs savent que si vous prenez le temps de vous informer, vous détecterez probablement leur arnaque.

Le vendeur n’est pas inscrit auprès d’un organisme provincial de réglementation des valeurs mobilières

Avant d’investir, informez-vous sur le vendeur qui vous propose le placement. En général, toute personne offrant des services ou des conseils de placement doit être inscrite auprès de l’organisme de réglementation des valeurs mobilières de sa province. Vous pouvez consulter la liste des courtiers inscrits au verifiezavantdinvestir.ca.

Depuis de nombreuses années, le Bureau de la concurrence et la CVMO œuvrent conjointement à protéger les Canadiens contre les pratiques commerciales frauduleuses, tout en favorisant l’équité, l’innovation et la confiance dans le marché.

 

Les faits en bref

  • En 2014, le Bureau et la CVMO ont signé un protocole d’entente visant à élaborer un cadre de coopération pour aider chaque organisation à concrétiser son mandat.
  • Depuis lors, le Bureau et la CVMO ont collaboré dans le cadre d’enquêtes, de litiges et d’autres mesures d’application de la loi.
  • Ensemble, le Bureau et la CVMO ont aussi mené des activités de sensibilisation afin d’aider le public à prévenir la fraude. Ils ont notamment organisé plusieurs discussions à ce sujet sur Twitter.
  • Le Mois de la prévention de la fraude offre aux investisseurs plusieurs activités éducatives pour les aider à détecter la fraude. Pour en savoir plus sur les activités prévues en mars, suivez le Bureau, le Bureau des investisseurs de la CVMO et le #MPF2017, et participez aux discussions #Fraudchat sur Twitter.

 

Citations

« Les efforts conjoints du Bureau et de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario visent à équiper les Canadiens avec les connaissances nécessaires pour faire des achats et des placements avisés. Il est essentiel de prévenir la fraude pour que les consommateurs jouissent d’un environnement financier équitable et novateur. Nous n’hésiterons pas à agir contre les fraudeurs qui cherchent à escroquer les investisseurs. »

Stephan Luciw,
Sous-commissaire adjoint, Bureau de la concurrence

« Protéger les investisseurs contre les pratiques frauduleuses est un élément essentiel du mandat de la CVMO. La fraude liée aux placements nous cause tous du tort en minant la confiance de la population à l’égard de nos marchés. Nous sommes heureux de faire équipe avec le Bureau de la concurrence pendant le Mois de la prévention de la fraude afin d’aider les Canadiens à détecter et à éviter les fraudes liées aux placements. »

Leslie Byberg,
Directrice générale et chef des services administratifs, Commission des valeurs mobilières de l’Ontario

Liens connexes

 

- 30 -

 

 

Renseignements à l’intention des médias :
Bureau de la concurrence – Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Commission des valeurs mobilières de l’Ontario – Relations avec les médias
media_inquiries@osc.gov.on.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819-997-4282
Numéro sans frais : 1-800-348-5358
ATS (malentendants) : 1-800-642-3844
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

InfoCentre de la CVMO
Téléphone : 416-593-8314
Numéro sans frais : 1-877-785-1555
inquiries@osc.gov.on.ca
www.osc.gov.on.ca

 

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

La CVMO est une société d’État indépendante chargée de la réglementation des marchés financiers de l’Ontario. Son mandat est de protéger les investisseurs contre les pratiques déloyales, irrégulières ou frauduleuses, de favoriser l’équité et l’efficacité des marchés financiers, et de promouvoir la confiance en ceux-ci. Ces pouvoirs lui sont accordés en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières (Ontario), de la Loi sur les contrats à terme sur marchandises (Ontario) et de certaines dispositions de la Loi sur les sociétés par actions.